Espace membre :
Clubic Pro

180 millions de smartphones vendus en trois mois, dont un tiers de Samsung

Publié par Thomas Pontiroli le vendredi 26 octobre 2012
Alors que Samsung trône sans partage dans la galaxie mobile, Apple conserve une solide deuxième place et regarde l'écart se creuser avec la concurrence, RIM, HTC, Nokia, en net recul. Pendant que le chinois ZTE remonte le courant, sur un rythme de croissance qui paraît imperturbable.

Le cabinet IDC a livré un état des lieux du marché de la téléphonie mobile pour le troisième trimestre : 444,5 millions de terminaux ont été vendus dans le monde entre juillet et septembre, 2,4% de plus qu'en 2011 sur la période, soit 10 millions de nouveaux d'appareils. Mais la vraie dynamique est à trouver du côté des smartphones dont le rythme de croissance s'est accru par rapport au trimestre précédent. Avec 45,3% de téléphones intelligents vendus en plus sur un an, l'institut relève 179,7 millions d'unités écoulées ces trois derniers mois.

Galaxy S III mini
Si les smartphones ont tiré la croissance du mobile au global vers le haut, il faut préciser que Samsung a largement contribué à l'essor de cette industrie. S'accaparant encore le tiers du marché des smartphones (31,3%), le sud-coréen a vendu 56,3 millions d'appareils, en augmentation de 100,4% comparé au troisième trimestre 2011. Un succès tel que sa seule activité de téléphonie lui a suffi à gonfler ses bénéfices de 91% sur la période. La progression des ventes s'est toutefois assagie par rapport au deuxième trimestre 2012, où les smartphones Samsung avaient explosé de 172% en glissement annuel, pour prendre 32,6% du marché.

Redynamisé par la sortie de l'iPhone 5, en dépit de soucis sur la chaîne d'approvisionnement dus aux impératifs en termes de finition, Apple conserve sa deuxième place, indique l'institut. Avec 15% du secteur en septembre, contre 15,9% en juillet, la firme de Cupertino a néanmoins battu son record de ventes avec 26,9 millions d'iPhone vendus, près d'un million de plus qu'il y a trois mois. Apple conforte aussi sa deuxième place, d'autant que le repli des autres fabricants de smartphones s'est amplifié.

Smartphones 3Q2012 IDC

En troisième position, on retrouve... Research in Motion (RIM). Le canadien bénéficie simplement d'un recul moins important de ses ventes que les autres acteurs, notamment Nokia, qui occupait cette même place au précédent trimestre. Annuellement, RIM a vu ses ventes fondre de 34,7%. Il occupe une part de marché quasi résiduelle, à 4,3%. Alors que le constructeur du BlackBerry place ses espoirs sur son futur système d'exploitation BB10, programmé pour début 2013, il devrait subir une forte pression concurrentielle d'après IDC.

Car ZTE n'est pas loin. Seul fabricant en croissance du top cinq, hors Samsung et Apple, le chinois progresse annuellement de 82,9% et s'octroie 4,2% du secteur pour 7,5 millions de smartphones vendus. C'est d'ailleurs cette activité qui a tiré vers le haut les résultats de la société au troisième trimestre, avec un chiffre d'affaires en croissance de plus de 15% sur la période. D'ici la sortie du prochain OS BlackBerry, ZTE devrait happer RIM sans trop de difficultés dans le classement.

Nokia Lumia 920 et 820
Ces deux sociétés devront toutefois se livrer à un coude à coude avec Nokia. Le finlandais, s'il a été éjecté des plus gros vendeurs de smartphones, conserve tout de même sa deuxième place sur le segment mobile global, avec 83 millions d'unités livrées ce trimestre - même s'il a reculé sur un an de 22%, contre une hausse de 21% pour Samsung, numéro un. Nokia pourrait reprendre quelques parts avec l'arrivée des smartphones Lumia 820 et 920 équipés du tout nouveau Windows Phone 8, disponible lundi 29 octobre.

Le finlandais sera accompagné dans sa reconquête du marché par HTC. Cinquième du classement selon IDC, le taïwanais représente 4% des ventes de smartphones au dernier trimestre, en recul de 42,5% sur un an. Une position que le fabricant a réussi à maintenir bon an mal an grâce à ses modèles One X et EVO 4G, explique l'institut. Mais comme Nokia, le constructeur espère aussi tirer parti du lancement de Windows 8, avec sa gamme 8X et 8S, des concurrents frontaux des Lumia.

Les cartes pourraient être redistribuées entre la fin d'année 2012 et le début 2013, entre Nokia, HTC, et RIM. Situés dans un mouchoir de poche en termes de parts de marché, ils attendent tous un regain d'énergie grâce à des lancements phares, afin d'endiguer tant que possible la perte de leurs ventes, et de contenir la percée du chinois ZTE, que rien ne semble arrêter.


Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité