Espace membre :
Clubic Pro

Les PME préféreraient Facebook et Twitter, devant LinkedIn

Publié par Thomas Pontiroli le mercredi 07 novembre 2012
Un tiers des petites et moyennes entreprises publie au moins un message par jour sur Facebook et Twitter, apprend une étude. Elles sont autant à payer pour des outils d'analyse sur les réseaux sociaux.

F-acebook T-witter logo
D'après une étude menée par VerticalResponse auprès d'un peu moins de 500 petites et moyennes entreprises (PME), les deux tiers de leurs responsables interrogés (66%), disent utiliser davantage les réseaux sociaux dans le cadre de leurs campagnes marketing que l'année dernière. Chaque semaine, 43% de ces entreprises passeraient ainsi au moins six heures sur les réseaux sociaux, 25% dépenseraient entre six et dix heures et 18%, plus de onze heures.

Alors qu'on peut s'attendre légitimement à ce que le réseau à destination des professionnels, LinkedIn, assis sur 187 millions de membres actifs, soit privilégié, il n'en est rien. L'étude rapporte que Facebook, fort, il est vrai, d'une audience d'un milliard d'utilisateurs actifs, est choisi dans 90% des cas. Il devance Twitter, adopté par 70% des PME. Quant à LinkedIn, la moitié des répondants dit y avoir recourt. Finalement assez peu devant Google+ (32%) et Pinterest (29%).

Approximativement un tiers de personnes interrogées affirme publier du contenu sur les réseaux sociaux, toutes plateformes confondues, chaque jour. Au jeu de la fréquence de publication, 29% envoient au moins un message par jour sur Twitter, et 32% sur Facebook. Pas en reste, les blogs sont adoptés par 55% des personnes sondées, dont 43% publient un article au moins une fois par semaine.

Si ces pratiques sont parfois jugées chronophages € près d'un sondé sur deux passe entre une et trois heures pour produire du contenu sur un blog chaque semaine €, les patrons interrogés en reconnaissent néanmoins l'intérêt, ce qui se traduit par une hausse du budget marketing alloué à ces pratiques.

L'étude indique que près d'un quart des PME a augmenté ses dépenses réservées aux réseaux sociaux, comparé à 2011, alors que seulement 6% les ont réduites. Enfin, notons que plus d'une société sur trois indique payer pour des outils de publication et d'analyse afin de les aider dans leur démarche.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité