Espace membre :
Clubic Pro

On ne doit plus dire open data mais "données ouvertes"

Publié par Olivier Robillart le lundi 05 mai 2014
Dans la catégorie « ne dites plus », la commission générale de terminologie et de néologie vient de trancher quant au bon emploi du terme « open data ». Il conviendra désormais de le remplacer par « données ouvertes ».

Logo de la Rpublique Franaise marg
Après le remplacement de hashtag par mot-dièse ou encore de femtocell par femtocellules, la commission générale de terminologie et de néologie s'est à nouveau penchée sur le vocabulaire de l'informatique. Elle vient à ce titre de décider qu'il convient désormais d'utiliser le terme « données ouvertes » et non plus open data.

Le Journal officiel daté du 3 mai précise que lorsqu'un « organisme met à la disposition de tous des données sous forme de fichiers numériques afin de permettre leur réutilisation », on parle alors de données ouvertes. Ces dernières sont alors accessibles dans un format favorisant leur réutilisation, éventuellement soumise à conditions.

Il convient également de parler d' « ouverture des données » lorsque l'on évoque la « politique par laquelle un organisme met à la disposition de tous des données numériques, dans un objectif de transparence ou afin de permettre leur réutilisation, notamment à des fins économiques ». La traduction courante de cette stratégie est alors open data voire open data policy.

Il ne reste désormais plus qu'à l'autorité à se prononcer sur un autre terme très utilisé dans l'informatique professionnelle, à savoir le big data.

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité