Espace membre :
Clubic Pro
HP Tempo

Jeux sociaux : l'éditeur de Candy Crush (King.com) se rapproche de la bourse (màj)

Publié par Olivier Robillart le lundi 30 septembre 2013
L'éditeur Midasplayer également connu sous le nom King.com préparerait son entrée en bourse. Malgré les déboires de concurrents tels que Zynga, le créateur de jeux sociaux tels que Candy Crush serait partant pour l'aventure.

Candy Crush
King.com se serait attaché les services de plusieurs banques comme JPMorgan, Crédit Suisse et Bank of America afin de préparer son introduction en bourse. Selon Bloomberg, le créateur de la saga Candy Crush aurait donc bien dans l'intention d'aller titiller les marchés boursiers dans un avenir proche.

Par contre, la date exacte d'introduction, le prix du titre ainsi que le nombre d'actions proposées ne sont pas encore connus des observateurs. La direction est d'ailleurs restée très discrète sur ces propos, ne préférant attester aucune information.

Malgré tout, ce mouvement prêté à l'éditeur de jeux sociaux peut évoquer le parcours suivi par Zynga depuis son entrée en bourse en décembre 2011. Fortement dépendant de Facebook, tant au niveau de ses débouchés que des données des utilisateurs, la société de Mark Pincus enchaîne les déboires.

Toutefois, King.com s'est développé en dehors de Facebook, en proposant notamment son jeu sur iOS et Android. On pourra toutefois disposer de plus amples informations sur son degré de dépendance aux réseaux sociaux lors de la publication de documents officiels s'il se poste effectivement en bourse.



Mise à jour le 30/09/2013 à 14h49

Selon des sources internes à la société, King.com entrera bel et bien en bourse au Nasdaq. L'éditeur britannique devrait ainsi être valorisé à hauteur de 5 milliards de dollars. Pour ce faire, la société a déposé un document préfigurant le S-1, le papier nécessaire aux marchés, corollaire à une introduction.

Conformément au Jobs Act, la société (disposant de moins d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires) n'a toutefois pas à montrer ouvertement ses comptes. Elle reste donc discrète quant à sa réussite sur les jeux mobiles et son modèle économique.

Publication initiale le 20/06/2013 à 15h55
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité