Espace membre :
Clubic Pro

Modern.ie : Microsoft propose un outil d'analyse pour les développeurs web

Publié par Guillaume Belfiore le jeudi 31 janvier 2013
Afin d'encourager les développeurs web à rendre leurs sites Internet conformes aux standards du web tout en étant compatibles avec Internet Explorer, Microsoft a mis à disposition de nouveaux outils vérification.

IE 10 internet explorer IE10 logo gb sq IE11
Avec Internet Explorer 10, Microsoft entend faire bonne figure et souligne une nouvelle fois avoir fait des efforts sur la prise en charge des standards du web. Paradoxalement, au mois de novembre dernier l'éditeur de Redmond lançait un appel aux développeurs web en invitant ces derniers à stopper les restrictions de compatibilité sur le moteur de rendu WebKit. La popularité de l'iPhone et Android a en effet encouragé les développeurs à replacer Internet Explorer au second plan, du moins sur la partie mobile.

A l'heure actuelle les développeurs web peuvent faire usage des outils publiés par le consortium W3C. Ces derniers permettent de vérifier si leurs pages web respectent bien les standards du HTML ou du CSS. Microsoft souhaite pour sa part s'assurer que ces dernières fonctionnent correctement au sein d'Internet Explorer.

A cet effet, l'éditeur a lancé le site Modern.ie. Ce dernier propose d'entrer une URL et de vérifier les problèmes éventuels au sein d'IE 10 mais également sur des versions précédentes du navigateur. Modern.ie se veut en outre agnostique et vérifie les éventuels problèmes concernant la prise en charge des standards. L'outil passe en revue les incompatibilités communes, l'intégration des bibliothèques de type jQuery, l'usage des préfixes des propriétés CSS, la gestion du responsive design ou encore la détection du navigateur. Modern.ie vérifie par ailleurs certaines optimisations pour Windows 8 avec par exemple la prise en charge des écrans tactiles et la présence d'une vignette dynamique pour l'interface Modern UI.

modern.ie


Le blog Techcrunch ajoute qu'au travers des analyses effectuées par Microsoft, 40% des 5000 sites Internet les plus gros en termes de trafic et de volume n'ont pas mis à jour leur framework ou les bibliothèques utilisées. Par ailleurs environ un millier feraient usage de préfixes au sein de la feuille CSS. Dans les deux cas cela se traduirait par certaines incompatibilités.

Microsoft a également signé un accord avec la société BrowserStack, laquelle met à disposition de ses clients une ferme de serveurs afin de virtualiser le rendu des sites internet sur différents navigateurs et plusieurs systèmes d'exploitation. Concrètement BrowserStack permet à l'utilisateur d'OS X de tester son application web au sein d'Internet Explorer 7, 8, 9 ou 10 par exemple. Les développeurs peuvent utiliser cet outil gratuitement durant trois mois.

modern.ie
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité