Espace membre :
Clubic Pro

Street View : en appel, Google perd encore une fois son procès

Publié par Olivier Robillart le mercredi 11 septembre 2013
Aux Etats-Unis, Google vient à nouveau de perdre son procès concernant la collecte de données organisée lors du passage de ses voitures. Malgré un appel de la firme, la justice considère que le géant américain n'avait pas le droit de collecter les e-mails, les noms d'utilisateurs et autres données personnelles des internautes.

Street View par Google
En juillet 2010, une coalition de 38 Etats américains avait poursuivi Google et sa décision d'intégrer dans ses Google cars une fonction permettant de collecter certaines données Wi-Fi. Lors des passages de ces véhicules, ces derniers avaient recueilli des informations sur des réseaux Wi-Fi à proximité comme des identifiants SSID et des adresses MAC de points d'accès.

Par la suite, la presse faisait état de la signature d'un accord entre Google et ces Etats portant sur le règlement de la somme de 7 millions de dollars. Ce montant servirait alors à enterrer l'ensemble des critiques formulées à l'encontre de Google. Pour autant, la firme restait responsable aux yeux de loi de collecte indue d'informations personnelles dans le cadre de son service Street View.

Malgré un appel, afin que sa responsabilité ne soit plus reconnue, la justice a repoussé la prétention de Google estimant que les réseaux Wi-Fi ne pouvaient pas être assimilés à des fréquences radio et ne devaient donc pas être publiquement accessibles. Le tribunal n'a donc pas retenu la conception extensive des communications évoquée par la firme.

Si des organismes comme l'Electronic Pivacy Information Center ont fait part de sa satisfaction, Google s'est, pour sa part, dit déçu par cette décision. Il n'a toutefois pas indiqué quelle suite il compterait donner à cette affaire.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité