Espace membre :
Clubic Pro
SimplIT

Exchange ActiveSync : Microsoft convoite les déçus de Google

Publié par Guillaume Belfiore le jeudi 20 décembre 2012
Quelques jours après l'annonce de Google concernant l'abandon de la technologie Exchange ActiveSync, Microsoft en profite pour promouvoir ses services.
EAS exchange activeSync logo gb sq

Google expliquait ce weekend que la technologie Google Sync, proposant de synchroniser ses emails, contacts et calendriers entre les terminaux mobiles et les serveurs de Google, serait abandonnée pour les comptes gratuits. Plus précisément Google Sync s'articule autour de la technologie Exchange ActiveSync de Microsoft pour laquelle la firme de Mountain View paie des droits de licence. Google explique vouloir davantage faire usage des protocoles de synchronisation ouverts que sont IMAP, CalDAV et CardDAV. Notons que les configurations actuelles seront maintenues et soulignons que Google avait précédemment annoncé la suppression de l'offre gratuite de Google Apps.

Pour certains, cette initiative vise à forcer Microsoft à adopter les protocoles plus ouverts. En effet, les systèmes Windows Phone et Windows 8 ne prennent pas en charge CalDAV et CardDAV. De leurs côtés les équipes d'Office semblent ravies de cette décision. En effet, celles-ci mettent en avant le service Outlook.com proposant précisant une synchronisation via Exchange ActiveSync ; pour Microsoft il s'agit donc d'un argument de plus invitant les internautes à migrer depuis un compte Google. L'IMAP est ainsi décrit comme « un protocole plus ancien qui ne synchronise pas vos calendriers et vos contacts, ne retourne pas de notification en push à l'arrivée de nouveau message et ne présente pas tous les avantages d'Exchange ActiveSync ».

Outlook.com logo
Les membres de l'équipe d'Office 365 souhaitent de leurs côtés attirer davantage de consommateurs ayant précédemment considéré d'opter pour l'offre gratuite de Google Apps. L'éditeur de Redmond propose effectivement une souscription à destination des petites entreprises facturée à 6 dollars par mois incluant webmail, calendrier, messagerie instantanée, Office Web Apps, site internet ainsi que les logiciels de la suite bureautique Office. Puisque Google oblige désormais les internautes à choisir l'offre Premier, facturée à 5 dollars par utilisateur et par mois, la période d'essai d'Office 365 vient tout juste de passer de 30 jours à 90 jours.

La société Google s'est-elle réellement tirée une balle dans le pied en ôtant Exchange ActiveSync de ses services gratuits ou saura-t-elle forcer Microsoft à adopter des standards plus ouverts ? Quoi qu'il en soit, si Google est devenu un client moins important pour l'achat de licences d'Exchange ActiveSync, Microsoft semble bien déterminé à tirer parti de cette situation.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité