Espace membre :
Clubic Pro
HP

Smartphones: Nokia attend davantage d'efforts de Microsoft

Publié par Ludwig Gallet le lundi 29 juillet 2013
Nokia mise sur le partenariat privilégié conclu avec Microsoft pour reprendre des couleurs. Pour réussir, Il attend désormais de Redmond davantage de réactivité et de nouveautés sur son OS mobile.

Premium Nokia-Microsoft
Microsoft et Nokia sont liés par un partenariat privilégié assez unique en son genre sur le marché des smartphones. Les deux firmes sont tellement liées qu'en l'état actuel, la réussite de l'un sur le segment dépendra forcément de celle de l'autre. L'année dernière, le cabinet Localytics affirmait que 60% des smartphones équipés de l'OS Windows Phone étaient des Nokia.

Alors qu'il multiplie les terminaux équipés de l'OS de Redmond, Nokia aimerait désormais voir Microsoft déployer davantage d'efforts pour garantir le succès de sa stratégie et accroître ses parts de marché. Dans une interview accordée au site International Business Time, Bryan Biniak, le vice-président de la firme finlandaise, s'est ainsi permis d'adresser un petit coup de pression pour son partenaire en disant essayer de « faire évoluer la conception (de Microsoft, ndlr) pour leur dire: le temps presse ».

Les dernières statistiques trimestrielles publiées par le cabinet IDC, Nokia reste aux abonnés absents dans le top cinq des fabricants de smartphones. Du côté des OS, Microsoft demeure submergé par la toute puissance d'Apple et Google, qui accaparent le marché avec iOS et Android. La semaine dernière, Nokia a aussi annoncé ses résultats. Il a révélé des ventes de 7,4 millions de smartphones sur le deuxième trimestre 2013 et vu son chiffre d'affaires chuter de 24% sur un an, à 5,7 milliards d'euros. Le nombre de terminaux écoulés a également diminué de 27,5% sur un an.

Lumia925 2
Pas de smartphone sans applications

Bryan Biniak aimerait ainsi voir Microsoft accélerer son rythme de développement et de mise à jour de son OS. Il rappelle que Nokia a commercialisé sur l'année pas moins de 10 smartphones Windows Phone 8. « Pour convaincre les gens de changer de produits, nous devons non seulement nous assurer que les applications que vous attendez sont présentes sur nos produits, mais aussi qu'elles sont de meilleure qualité », a-t-il indiqué. Et d'ajouter: « Nous lançons de nouveaux produits fréquemment et pour chacun d'entre eux, si une application dont les gens se soucient n'est pas présente, c'est une opportunité de vente qui est manquée ».

Microsoft a souvent été pointé du doigt pour la difficile comparaison de son catalogue d'applications face à ceux de ses concurrents. Le catalogue Windows Phone compte à ce jour 165 000 applications, contre 900 000 sur iOS et plus d'un million sur Android. Sur ce point, Bryan Biniak ne se défile pas. « Vous ne pouvez pas écouler de smartphones sans les applications, c'est tout simplement impossible ». S'il estime que le Windows Store ne présente « pas de lacune importante », il relève tout de même certains manques.

De quoi remettre en cause cette symbiose commerciale ? Non, car le vice-président du constructeur estime que les opérateurs ont besoin de ce troisième acteur pour diversifier leur offre et proposer d'autres produits. Avant de conclure: « En tant que société, nous ne pouvons pas nous reposer sur quelqu'un d'autre et attendre qu'il agisse ». Microsoft est averti, il devra réagir.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité