Espace membre :
Clubic Pro

Trafic Internet : Cogent porte plainte contre Orange

Publié par Alexandre Laurent le lundi 29 août 2011
L'opérateur américain Cogent aurait porté plainte contre Orange devant l'Autorité de la concurrence en France pour abus de position dominante, selon La Tribune du 29 août. Il estime que ce dernier n'achemine pas correctement le trafic en direction de certains de ses clients, parmi lesquels le fameux Megaupload.

La tension monte d'un cran entre Cogent et Orange, en conflit ouvert depuis le mois de janvier et les accusations formulées par Megaupload à l'encontre de l'opérateur français : selon La Tribune, l'américain aurait décidé de porter plainte contre son homologue devant l'Autorité de la concurrence. Une première dans l'univers du trafic Internet.

L'affaire remonte à janvier, lorsque l'éditeur des services Megaupload et Megavideo a commencé à afficher aux internautes Orange un message d'avertissement leur indiquant que leur connexion pouvait être intentionnellement restreinte par leur opérateur. Selon lui, il était alors « probable que votre fournisseur Internet restreigne intentionnellement votre accès à des parties importantes de l'Internet ». Cogent, l'un des prestataires utilisé par Megaupload pour la distribution de ses sites, avait rapidement embrayé, en expliquant qu'un opérateur ne pouvait garantir une qualité de service acceptable s'il n'acceptait pas de payer la « taxe d'Orange ».

Message Orange Megaupload Megavideo

La navigation sur Internet suppose pour mémoire la coopération entre opérateurs. Lorsqu'un abonné Orange essaie de se connecter à un site hébergé à l'étranger, il commence en effet par emprunter le réseau d'Orange, avant d'être envoyé vers les canaux d'autres acteurs du réseau qui l'achemineront jusqu'au serveur ciblé. En temps normal, le passage d'un réseau à l'autre se fait de façon transparente, mais il peut aussi se voir volontairement limité si, par exemple, l'opérateur 1 refuse à l'opérateur 2 la pleine capacité de ses tuyaux.

Il est généralement admis que ces échanges entre opérateurs sont gratuits tant qu'ils restent équilibrés, ce qui ne serait plus le cas entre Orange et Cogent. « Le rapport entre le trafic que nous leur envoyons et celui qu'il nous envoie est plutôt de 1 à 4, voire 1 à 8, et continue de s'accroître », avait à l'époque fait valoir Pierre Louette, directeur exécutif chez Orange, interrogé par Les Echos.

Simple différend commercial ou distorsion de concurrence ? Pour Dave Schaeffer, PDG de Cogent, la seconde hypothèse prévaut. « France Télécom possède OpenTransit, l'un de nos concurrents directs. Donc Orange bride la connectivité avec nous afin d'obliger les opérateurs du monde entier à être clients d'OpenTransit s'ils veulent atteindre ses abonnés ADSL », avançait-il en janvier.

« Nous attendons de l'Autorité qu'elle impose à Orange qu'il s'interconnecte avec Cogent. Nous espérons que l'Autorité mette Orange sous surveillance, ou impose une amende à cause de ce comportement inapproprié », explique-t-il aujourd'hui dans les colonnes de La Tribune.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité