Espace membre :
Clubic Pro
HP

Pages Jaunes Groupe tourne la page et devient Solocal Group

Publié par Thomas Pontiroli le mercredi 13 février 2013
En perte de vitesse sur le papier, Pages Jaunes se porte mieux en ligne, où il réalise 58% de ses recettes. Voulant axer son identité sur la communication locale, le groupe troque son nom pour Solocal.

Solocal
Le bottin tel qu'on le connait ne cesse de perdre du terrain au profit de sa déclinaison numérique. Ainsi l'éditeur d'annuaires Pages Jaunes Groupe annonce qu'il adopte un nouveau nom censé suivre le renouveau de son modèle économique : Solocal Group. « Fort du succès de sa transformation digitale, le groupe adopte une nouvelle identité ancrant son positionnement sur les métiers de la communication et la mise en relation locale, sur Internet et sur mobile », explique la société, qui précise que la filiale Pages Jaunes gardera son nom de marque.

Ce changement d'identité, contenant une connotation internationale signe d'une « volonté de dépasser les frontières », a été présenté en même temps que les résultats 2012 du groupe. Le chiffre d'affaires a abandonné 3,2% sur un an et se monte désormais à 1 milliard d'euros, dont 58% provient de l'activité numérique, en croissance de 8,3% à 623 millions d'euros. Le bénéfice net a globalement baissé de 17% pour se situer à 158 millions d'euros, en raison de « charges financières après le refinancement du groupe ».

Les revenus mobiles en croissance de 150%

La société revendique une augmentation de 83% de son audience mobile à la fin décembre, « portée par la croissance des téléchargements sur Android ». Au total, Pages Jaunes a enregistré 22 millions de téléchargements mobiles, dont 13 millions pour son application d'annuaire, et 8 millions pour l'application de cartographie Mappy - renforcée par MappyGPS Free lancé en toute fin d'année 2011. Levier de croissance très dynamique, le mobile a généré 45 millions d'euros de revenus, en croissance annuelle de 150%.

Le service de cartographie dans sa version mobile a attiré 78 millions de personnes en douze mois, soit 154% de plus que l'année précédente - contre 313 millions pour la version Web, en hausse de 12%. Même tendance pour l'annuaire. L'application Pages Jaunes a amélioré son audience de 68%, avec 234 millions de visites en un an. Alors que la version Web a progressé de 9% avec 1,2 milliard de visites. En revanche, la fréquentation du site 123people a perdu 30%, avec 433 millions de visites comptabilisées.

Mais la bonne tenue de l'activité Internet n'a pas permis de contrebalancer le recul de 15% (417 millions d'euros) des annuaires imprimés, affectés « par l'arrêt des Pages Blanches sur huit départements », souligne le groupe. D'ici la fin de l'année, Jean-Pierre Rémy, p-dg du groupe, estime que le numérique devrait peser 65% du chiffre d'affaires - et même 75% à l'horizon 2015. Mais que sa croissance, de l'ordre de 5%, ne permettra toujours pas de compenser les pertes enregistrées sur le papier.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité