Espace membre :
Clubic Pro
HP

Sony progresse de 7%, aidé par les mobiles et un yen faible

Publié par Thomas Pontiroli le jeudi 07 février 2013
Le groupe d'électronique Sony affiche des résultats en progression de 7% au dernier trimestre, aidé par le faible niveau de la monnaie japonaise, et confirme la bonne tenue de sa branche smartphones.

Sony Xperia T
Le géant nippon de l'électronique grand public, Sony, a repris des couleurs lors de son troisième trimestre fiscal. À la faveur d'une monnaie japonaise moins forte (-14% pour la paire EUR/JPY sur la période et -11% pour l'USD/JPY) et de plusieurs cessions d'actifs (usine d'objectifs pour appareils photo, immeuble de 25 étages à Tokyo et 10 000 licenciements en cours), la société a réussi à dégager un bénéfice de 372 millions d'euros (46,4 milliards de yens), c'est un quart de plus qu'au trimestre précédent.

Les ventes ont quant à elles progressé de 7% pour atteindre 14,6 milliards d'euros (1 820 milliards de yens). Sans surprise, la division jeux vidéo subit l'attentisme des clients autour de la prochaine génération de PlayStation, attendue pour la fin 2013. Cette branche s'est ainsi affichée en repli de 15%, à 2,2 milliards d'euros. Grâce aux ventes de fin d'année, la division TV s'est légèrement reprise comparé au précédent trimestre, mais a tout de même abandonné 18% de chiffre d'affaires (contre 25% en septembre), à 2,6 milliards d'euros. Sony a vendu 4,2 millions de TV ces trois derniers mois, et a abaissé ses prévisions sur l'année à 13,5 millions.

La branche mobile sur une dynamique de croissance

Comme le confirmait GfK dans son bilan annuel pour le marché français, les fabricants d'appareils photo perdent du terrain sur le compact, au profit des smartphones. Dans le cas de Sony, qui vend également des téléphones intelligents, on peut parler de cannibalisation. Le nippon explique donc que sa division dédiée à l'image et à la photo a perdu près de 5% de chiffres d'affaires, à 1,4 milliard d'euros, en raison de la contraction du segment bas de gamme couplé à l'émergence des smartphones. Sur le trimestre, 4,3 millions d'appareils ont été livrés. Sony prévoit d'en vendre 15 millions sur l'ensemble de son exercice.

La société s'est cependant améliorée sur les mobiles. Dans la lutte aux parts de marché derrière les deux leaders de l'industrie, Samsung et Apple, Sony a réussi à se hisser à la quatrième place en décembre, devant ZTE. Les recettes de cette division ont doublé au dernier trimestre, à 2,6 milliards d'euros. Toutefois, le groupe rappelle que ce résultat reste surévalué en raison de la consolidation de Sony Mobile de février 2012. Sans cela, l'activité mobile aurait tout de même progressé de 10%, indique la société. Sur le trimestre, la japonais a vendu 8,7 millions de smartphones et prévoit d'en écouler près de 34 millions sur l'année.

Pour l'ensemble de l'exercice fiscal, clos au 31 mars, Sony envisage d'atteindre un chiffre d'affaires de 52 milliards d'euros, en légère croissance annuelle de 1,6%. Le japonais espère beaucoup de la dépréciation du yen pour maintenir sa dynamique dans les prochains mois. « Si le faible niveau de notre monnaie se maintient, cela devrait nous apporter un fort potentiel », indique le directeur financier, Masaru Kato.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité