Espace membre :
Clubic Pro

Le programmeur des premiers Madden gagne son procès contre EA (màj)

Publié par Olivier Robillart le mardi 28 janvier 2014
Le programmeur des premiers jeux vidéo de Football américain (Madden) vient d'obtenir 11 millions de dollars d'Electronic Arts. La justice a estimé que Robin Antonick avait droit de recevoir des royalties du fait que les jeux édités entre 1990 et 1996 étaient similaires au premier du genre.

Madden Football
Robin Antonick fut le programmeur des premières séries de jeu de Football américain Madden (le nom d'un célèbre joueur puis entraîneur de ce sport). Il a ainsi largement contribué au développement de ces titres, diffusés dès 1988 sur Apple II et Commodore 64. Il réclamait toutefois qu'Electronic Arts reconnaisse le fait que ses travaux ont été par la suite utilisés sans pour autant qu'il soit rémunéré pour ces suites.

Le programmeur américain mettait en avant son contrat signé avec EA, lequel précisait clairement qu'il devait toucher des droits d'auteurs sur chaque jeu dérivé de ses travaux. La justice de Californie vient donc de lui donner raison et condamne l'éditeur à lui régler la somme de 11 millions de dollars.

Antonick transforme même le Touchdown puisque la cour l'autorise également à poursuivre EA pour le non-versement de ses droits pour les jeux publiés après 1997. S'il décide d'agir de la sorte, il pourrait toucher une somme considérable au vu des chiffres de ventes de ces jeux (en particulier aux Etats-Unis).

Un porte-parole d'Electronic Arts a déclaré au site Gameinformer qu'il fera appel de cette décision mais a tenu à ajouter que ce procès n'aura aucun impact sur la franchise Madden NFL. Il s'agit toutefois d'un second revers pour l'éditeur en quelques jours puisqu'il a annoncé que, suite à un procès l'opposant à la NCAA (dédié au sport universitaire), il n'utiliserait plus le nom officiel de cette ligue pour ses prochains jeux.



Mise à jour le 28/01/2014 à 15h42

La justice américaine vient de faire volte-face. La cour fédérale a en effet estimé qu'il n'existait aucune preuve que le travail effectué par le développeur avait par la suite bel et bien été copié par EA. La justice devra désormais constater l'infraction pour chaque jeu de ce type sorti par EA afin que le jugement puisse avoir une base légale.

Robin Antonick a fait appel de ce jugement. Le programmeur reste pour sa part sur sa position et considère que l'éditeur a utilisé ses travaux pour développer nombre de jeux de Foot US.

Publication initiale le 24/07/2013 à 16h25
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité