Espace membre :
Clubic Pro

Les services fédéraux US arrêtent un administrateur de sites de streaming

Publié par Olivier Robillart le jeudi 25 août 2011
Un internaute de 19 ans vient d'être appréhendé par les services fédéraux américains chargés de la protection de la propriété intellectuelle (ICE). Il est accusé d'être l'administrateur de plusieurs sites proposant de manière illégale des événements sportifs en streaming.

ICE blocage sites US
Les autorités américaines viennent de confirmer avoir procédé à l'arrestation de Mohamed Ali. Cet internaute est soupçonné d'être l'administrateur de plusieurs sites de streaming proposant des compétitions sportives (notamment HQ-Streams.com et HQ-Streams.net). Ces portails avaient déjà été mis hors ligne par les mêmes services.

Dans un communiqué, l'ICE précise que le jeune homme a collecté plus de 6 000 dollars grâce à ces deux sites. Le directeur du service, John Morton précise : « cette arrestation est un message clair aux administrateurs de sites qui croient à tort que le risque est faible lorsqu'on utilise frauduleusement un contenu protégé par la propriété intellectuelle pour le rediffuser à loisir ».

Cette arrestation est la conséquence directe de «  l'Operation on our sites » menée en février dernier par le département chargé de la protection de la propriété intellectuelle (ICE). Les autorités avaient alors décidé de bannir certains sites qui proposent du contenu illégal en streaming. Le but était alors de cibler particulièrement les plateformes qui retransmettent des films, séries mais surtout des événements sportifs en direct.

Une action visible notamment pour le Superbowl, véritable rendez-vous des sportifs américains. A cette occasion de nombreux sites de streaming avaient été ciblés et affichaient les logos des autorités de police. Une manière de montrer concrètement aux internautes l'action du gouvernement.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité