Espace membre :
Clubic Pro

MWC 2013 - Laurent Schlosser : WP8 gagne 1 point de parts de marché par mois

Publié par Paul-Emile Graff le vendredi 01 mars 2013
ITW Laurent Schlosser (Microsoft)
En marge du salon du Mobile World Congress de Barcelone, l'exécutif de Microsoft a investi le prestigieux hôtel Rey Juan Carlos I. C'est ici que nous avons pu interroger Laurent Schlosser, responsable de la division française de Windows Phone. L'occasion de faire le point sur la situation actuelle, et d'en apprendre un peu plus sur la stratégie future.

Clubic.com : Quels sont les retours concernant les chiffres de vente ? Steve Ballmer parle de quatre fois plus de Windows Phones 8 vendus par rapport à la génération précédente, mais aucun chiffre n'est donné. Pouvez-vous nous en communiquer un ?

Laurent Schlosser : Nous avons des chiffres, mais nous ne les publierons pas. Je peux par contre vous dire qu'en France, nous avons observé le même type de tendance.

Cette année, nous avons changé de stratégie. Nous avons investi dans une grosse campagne marketing qui nous permet de bien faire connaître Windows Phone en France au Royaume-Uni en Allemagne et aux États-Unis. Nous faisons de la publicité avec des célébrités et cela s'avère payant. Maintenant, on observe que certains clients se rendent dans une boutique en demandant un Windows Phone.

Justement, comment expliquez-vous que Windows Phone n'a pas suscité de réel engouement depuis son lancement ?

L.S. Il y a deux dispositifs qui sont nécessaires pour qu'on arrive à ça. En premier lieu, il faut faire de la publicité, domaine dans lequel Apple et Samsung investissent beaucoup d'argent. Au cours des deux années qui ont suivi le lancement de Windows Phone 7, nous n'avons pas fait de publicité.

En second lieu, lorsqu'on atteint une taille critique, les utilisateurs de Windows Phone font eux même découvrir cet environnement à leurs proches et là, on observe un phénomène de « démo virale ». Pour Windows Phone, nous sommes tout au début de cela.

Lumia 710
Avec les terminaux Windows Phone 7, êtes-vous arrivé à la conclusion que c'est finalement sur l'entrée milieu de gamme que vous avez le plus de chance de vous développer ? Le Lumia 710 qui offrait un excellent rapport qualité-prix semble s'être bien vendu ?

L.S. 0ui tout à fait, nous sommes arrivés à cette conclusion, mais pas avec le Lumia 710. Nous avons surtout enregistré d'excellents scores de vente pour le Lumia 610. Il est réellement monté en puissance à partir de l'été dernier et a fait un carton chez SFR puisqu'il est entré dans le top trois des ventes.

Comment expliquez-vous que de nombreux constructeurs fassent encore totalement l'impasse sur Windows Phone, ou disposent uniquement d'un modèle noyé dans une très large gamme de smartphones Android ?

L.S. Certains constructeurs ont investi beaucoup d'argent pour construire des franchises de marque, par exemple Samsung avec Galaxy. Nos études indiquent que les consommateurs viennent acheter un Galaxy, ou un appareil Samsung, et non un mobile Android. Samsung a mis quatre ans pour construire la franchise Galaxy, et un des enjeux qu'ils ont aujourd'hui sur Windows Phone 8 et Windows 8, c'est de faire la même chose avec Ativ. C'est aussi ce qu'a fait Nokia avec la marque Lumia et aujourd'hui, cette stratégie porte ses fruits.

Quelle est votre progression actuelle ?

L.S. En ce moment, on gagne à peu près un point de part de marché par mois en France depuis le lancement de Windows Phone 8. Les constructeurs sont assez opportunistes. Si les ventes continuent de progresser, ils viendront tout seuls vers nous.

Lorsqu'on observe les kiosques d'applications Windows 8 et Windows Phone 8, on a impression qu'il s'agit de deux écosystèmes différents. Pourquoi l'uniformisation se fait attendre ?

L.S. Par rapport à Windows 8, Windows phone 8 propose le même type de l'ergonomie, les mêmes outils de développement, 80 % du code qui est partagé, les mêmes API, le même noyau, les mêmes outils d'administration dans les entreprises. Ces similitudes datent de Windows Phone 8 qui reste récent. Il faudra encore un peu de temps pour que les développeurs Windows Phone 8 portent leurs applications sur Windows 8, et vice versa.

ITW Laurent Schlosser (Microsoft)
ITW Laurent Schlosser (Microsoft)

Pensez-vous que l'on puisse parler de réel engouement pour la 4G ?

L.S. Pour valoriser la 4G, les opérateurs ont besoin de services qui permettent de faire comprendre aux utilisateurs la valeur et l'intérêt de cette nouvelle technologie. Cela passe bien sûr par les services « cloud » de type Skydrive ou Skype. On annonce aujourd'hui que Bouygues va autoriser l'utilisation de la VoIP avec Skype sur tous leurs forfaits. Le but : utiliser les scénarios de « videos calling » pour valoriser ces services sur leur réseau 4G.

Revenons à Windows Phone 7. La mise à jour 7.8 a été publiée pour les smartphones Nokia Lumia, mais quid des autres marques ? Par exemple le Samsung 0mnia W n'est toujours pas mis à jour.

L.S. Nous avons bloqué la mise à jour 7.8 temporairement, car nous avons identifié un problème de surconsommation de data dans certains cas avec les nouvelles vignettes dynamiques, ce qui impactait l'autonomie.

La nouvelle mise à jour 7.8 sera évidemment déployée sur les Lumia, mais également sur tous les autres téléphones bien diffusés, mais qui n'ont pas encore été mis à jour jusqu'à présent. Aujourd'hui, nous ne communiquons pas de liste exacte des téléphones qui seront mis jours.

Logo windows phone 8
Alors que Windows Phone 8 devait permettre de sortir du carcan des spécifications techniques très limitées de Windows Phone 7, HTC a finalement dû abandonner le projet d'un téléphone avec écran full HD car cette résolution n'était pas gérée par la dernière version de votre système mobile. Comment est-ce possible ?

L.S. Avec Windows Phone 8, le plus important pour nous était d'unifier le cœur du système avec Windows 8. C'était la notre priorité absolue. Les résolutions supérieures seront supportées prochainement. En attendant, la résolution du Lumia 920 (NDLR : 1280 x 768 pixels), par exemple, est amplement suffisante.

Ne trouvez-vous pas que les changements entre Windows Phone 7 et Windows Phone 8 sont beaucoup trop timides ?

L.S. encore une fois, notre priorité était de mener à bien la convergence des socles techniques entre Windows 8 et Windows Phone 8. Ces différences ne sont effectivement pas visibles pour l'utilisateur, mais elles permettront de disposer d'un écosystème beaucoup plus cohérent, et probablement d'un plus grand nombre d'applications.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité