Espace membre :
Clubic Pro
SimplIT

LeWeb'11 : Karl Lagerfeld, chantre de l'iPad, ouvre le bal

Publié par Alexandre Laurent le mercredi 07 décembre 2011
L'édition 2011de la conférence LeWeb, organisée chaque année à Paris, s'est ouverte mercredi avec un Karl Lagerfeld décontracté, venu expliquer face à un parterre de professionnels du Web son rapport aux nouvelles technologies. Accessoirement, le styliste voulait annoncer le lancement prochain d'une nouvelle collection de vêtements distribués exclusivement sur Internet.

Après quelques mots d'introduction, Loic Le Meur a accueilli sur la scène principale de LeWeb'11 le styliste Karl Lagerfeld. Vu que depuis huit ans, LeWeb est censé incarner le principal évènement européen dédié à la nouvelle économie, on attendait une discussion sur les éventuels rapports que la mode et les nouvelles technologies peuvent entretenir. On aura finalement eu droit à un show plus léger - plus distrayant aussi - porté par un Lagerfeld en grande forme.

Bien que l'objet principal de sa venue à LeWeb se soit révélée être l'annonce du lancement prochain d'une boutique en ligne dédiée à la marque qui porte son nom, le styliste l l'a assuré : la communication, le marketing et la promotion, ça n'est pas son affaire. Lui crée, tout le temps, et pour ce faire, c'est l'iPad qui s'est imposé à Lagerfeld. Bien sûr, le papier ne disparaîtra pas, mais la tablette constitue selon lui le moyen de choix de fixer dans l'instant ses idées. Il en aurait donc plusieurs, réparties çà et là, car « ça fait cadre photo aussi ».

Karl lagerfeld leweb

En bon monsieur Loyal, Loic Le Meur demande alors à l'artiste de joindre l'acte à la parole. S'en sont suivies cinq minutes de flou : entre la technique réticente à projeter correctement l'image affichée à l'écran de la tablette et l'application de dessin rétive qui demande de nombreux tâtonnements, on ne peut s'empêcher de repenser au célèbre « effet Bonaldi ». Une fois ces petits écueils surmontés, Lagerfled brosse en quelques instants son autoportrait... et l'efface.

Avec près de 900 000 followers sur Twitter et pas moins de quatre iPhone dans la mallette qui l'accompagne, on imaginait un homme à l'aise comme un poisson dans l'eau dès qu'il est question de Web social. On en sera pour nos frais : Karl n'a ni le temps d'aller sur Internet, ni celui de répondre à ses mails. Bien qu'il n'ait, de son propre aveu, aucune vocation pour l'enseignement, il laissera quand même l'assistance avec une maxime à méditer : « l'important ça n'est pas d'être connecté à tous les niveaux, c'est d'être bien connecté ». Vous avez deux heures.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité