Espace membre :
Clubic Pro

Un nouveau rendez-vous pour les décideurs du e-marketing

Publié par Thomas Pontiroli le jeudi 05 septembre 2013
Afin de faciliter les rencontres entre décideurs du e-marketing, Comexposium organisera un événement plus « select » que le salon E-marketing Paris. Le premier rendez-vous est fixé mi-2014.

Digital marketing
Alors que l'exploitation du salon E-marketing Paris va être confiée à Tarsus, l'organisateur Comexposium annonce la tenue d'un nouvel événement, sous son égide : Digital Marketing One to One. Derrière ce nom assez long mais finalement explicite se cache un rendez-vous d'affaires aux invités triés sur le volet.

Programmé les 10 et 11 juin 2014 à Biarritz, il a la particularité de s'adresser aux décideurs.

Ce nouvel événement dédié au marketing en ligne réunira 350 participants. D'un côté une sélection pointue de 200 « top acheteurs » du marché, principalement des directeurs généraux, directeurs marketing et communication, responsables de la relation client... De l'autres, 36 prestataires du secteur. Tous partenaires de l'événement, ils le financent en partie et ramènent la plupart des invités.

Le souhait de lancer ce type de rendez-vous n'est pas anodin. Une expérience similaire est menée avec le salon E-commerce Paris, et son pendant plus « qualitatif » à Monaco organisé depuis quatre ans. « L'énorme succès de E-Commerce One to One, et les retours que nous avons des top acheteurs sur nos salons nous ont encouragé à décliner le concept » indique Jérôme Letu-Montois, le directeur du salon.

Ce projet a vu le jour en amont de la cession de l'exploitation d'E-marketing Paris au concurrent Tarsus - Comexposium en garde d'ailleurs la propriété. « Nous avons considéré qu'on ne pouvait pas mener ces deux événements de front avec le même niveau d'implication », précise le responsable des opérations.

Un « Meetic » des affaires

Le choix de ce format plus intimiste et axé sur les rendez-vous « one to one » - préparés en amont sur une plateforme Web, sorte de « Meetic du business » - est censé correspondre à la cible des invités : jeunes, hyperactifs, technophiles et en quête d'innovation. L'objectif est d'offrir aux invités un condensé des dernières avancées dans leur domaine et de faciliter les échanges entre les professionnels.

Les thématiques abordées lors des différentes conférences, keynotes, plénières et ateliers auront trait au relationnel, au brand content, à la vidéo, aux formats publicitaires, sans oublier le retargeting, la mobilité et le multi-équipement. « Aujourd'hui le client est au centre de tout et les annonceurs doivent savoir ce qu'ils peuvent faire pour le capter, nous devons y répondre », estime Jérôme Letu-Montois.

La ville de Biarritz a été choisie pour son côté branché, qui devrait correspondre au public ciblé. Mais aussi pour sa « taille humaine » (25 000 habitants), ce qui est dans l'ADN de l'événement. Le but est de ramener les décisionnaires « qui ne se déplacent plus » constate le directeur, car « ils n'ont pas le temps et ne trouvent pas leur place, n'ont rien à apprendre ». Pour lui, ce format court devrait les inciter.

Un format testé et validé

Si l'organisateur considère qu'il existe un certain risque pour Comexposium, il bénéficie tout de même d'un retour d'expérience positif de Monaco où E-commerce One to One a atteint ses objectifs de 86 prestataires. « Nous devons refuser du monde, nous subissons même des pressions de sociétés qui veulent y assister », assure Jérôme Letu-Montois. C'est pourquoi un numerus clausus a été fixé.

En aucun cas ces dérivés de E-commerce et E-marketing Paris ne comptent s'ouvrir au tout venant. Alors que les salons parisiens balayent un large spectre, de la start-up au grand compte, les « One to One » favorisent « les grandes sociétés ou les entreprises ayant des résultats probants, et des financements assurés ». Pour l'organisateur, c'est la garantie que ce format gardera son attrait pour faire des affaires.

Avant cela, Comexposium organisera la dixième édition d'E-commerce Paris du 24 au 26 septembre. Attentif aux évolutions du marché, l'événement entame cette année un changement de positionnement, axé sur le cross-canal. « Les frontières entre commerce et e-commerce s'ouvre et nous devons le prendre en compte » justifie le directeur. Comme en 2012, 30 000 visiteurs sont attendus Porte de Versailles.


Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité