Espace membre :
Clubic Pro

Le spécialiste du data marketing LeadMedia devient Makazi

Publié par Thomas Pontiroli le jeudi 19 septembre 2013
Le spécialiste du marketing basé sur les données des internautes annonce un changement d'identité afin d'englober ses différents rachats et de les unifier au sein d'une nouvelle plateforme de DMP.

Bonjour Edgar Baudin. Vous annoncez un changement de nom pour LeadMedia. Pouvez-vous en dire plus ?

LeadMedia Group a opéré un changement de nom et s'appelle désormais Makazi Group. C'est du swahili, cela signifie lieu où on entrepose les richesses. Notre cœur de métier repose sur la donnée et nous pensons que nos clients, en exploitant cette matière première, constituent un actif qui valorise leur entreprise.

Concernant la structure, Stéphane Darracq reste directeur général. Hervé Malinge, Olivier Goulon et moi-même sommes directeurs généraux associés.

Quel sera l'impact sur votre stratégie et comment se décline désormais votre ligne de produits ?

Notre fer de lance est réuni dans l'offre Makazi, qui concentre les activités de Score-MD (gestion de données à des fins de relation client), Gamned ! (real-time bidding, RTB) et Graph Insider (marketing social). Ce changement permet de simplifier notre offre pour la regrouper sous une même bannière. Nous avons développé une plateforme de gestion de données (DMP pour data management platform).

Une version bêta est testée auprès de quelques clients, la version définitive, Makazi Life Cycle, est prévue pour octobre. Ce tableau de bord permet aux annonceurs de gérer leurs données ainsi que leur stratégie sur les réseaux sociaux, de l'acquisition au CRM. à côté nous offrons toujours le service appelé Data Desk où nous accompagnons les annonceurs dans les audits et leur compatibilité avec la DMP. Ainsi qu'un service Media Desk qui reprend les activités de Data-advertising RTB de Gamned !.

L'affaire Prism a échaudé les internautes sur la protection des données. Quelle est votre position ?

Nous savons que la donnée personnelle est très sensible. Notre position est que les entreprises encourent des risques juridiques et en termes d'image mais qu'il existe de grandes opportunités pour améliorer leurs performances commerciales si elles les utilisent à bon escient. Notre proposition de valeur est de les accompagner dans la maîtrise de ces données pour en tirer le meilleur mais sans risques.

Ensuite cette donnée est de différentes natures. Il y a la data existante, liée par exemple à l'historique de vente, et celle que l'on collecte via les campagnes marketing. Nous on offre un niveau de sécurité optimum et d'intégrité car la DMP stocke les données mais elles ne serviront pas pour un autre client.

Ces données, vous les stockez dans des centres situés en France ou bien à l'étranger ?

Jusqu'à présent nous stockions tout en France mais pour des raisons de réactivité nous allons devoir nous adapter à la localisation de nos clients. En effet, lorsqu'on est dans la gestion des enchères en temps réel, on se doit de coller au plus près de notre client pour des raisons de rapidité évidentes.

Combien représente l'étranger dans vos recettes ? Voulez-vous vous internationaliser plus ?

Nous sommes très présents en France mais également au Brésil. Cela est dû à l'histoire de LeadMedia Group qui a opéré plusieurs rachats depuis sa création en 2008. Deux acquisitions importantes ont été brésiliennes, il s'agit de Media Factory et de Busca Descontos. Cela a logiquement amené ce pays à être surreprésenté dans nos recettes. Nous sommes également actifs en Amérique du Nord et en Australie. Se développer dans d'autres pays fait partie de nos plans mais nous voulons maîtriser notre croissance.

Vous présentez une étude de l'Ifop sur les données en entreprise. Quels en sont les enseignements ?

L'une des questions que nous avons posées aux annonceurs cherchait à savoir s'ils ont une pression relative à l'utilisation des données pour améliorer leurs processus opérationnels et commerciaux. Huit sur dix ont répondu positivement. Lorsqu'on leur demande ce que l'utilisation des données leur évoque, ils répondent majoritairement l'éthique. Viennent ensuite les opportunités et le besoin de transparence.

Pour 70% des sondés, l'utilisation des données personnelles à des fins commerciales est un sujet stratégique. Presque autant disent connaître la législation sur les données mais cette évaluation est à pondérer selon moi. Enfin 80% associent l'utilisation des données à un risque juridique important, mais 22% seulement considèrent l'importance liée à l'anonymat dans le débat public excessive.

Quand on leur demande si la législation française sur la protection des données peut être un désavantage, la moitié répond que non. En fait nous sommes assez d'accord chez LeadMedia. Nous estimons que beaucoup de choses peuvent être faites dans le cadre actuel, qui est indispensable.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité