Espace membre :
Clubic Pro

Une plainte est lancée contre AdBlock Plus en Allemagne, la société reste sereine (màj)

Publié par Olivier Robillart le vendredi 11 juillet 2014
En Allemagne, une plainte vient d'être formulée à l'encontre de la société AdBlock Plus. Des groupes de médias comme Pro Sieben Sat ou RTL Interactive reprochent au service son modèle économique.

Logo Adblock Plus
AdBlock Plus est au centre d'une attaque en justice contre son fonctionnement. En Allemagne, plusieurs groupements de médias comme Pro Sieben Sat ou RTL Interactive confirment avoir agi devant la Cour de Munich pour faire entendre leurs revendications. Ils contestent directement le modèle économique du service.

AdBlock Plus se présente comme un outil de filtrage publicitaire. Il permet donc à un internaute de se constituer des listes blanches ou noires de sites sur lesquels il souhaite ou non que les contenus publicitaires s'affichent. Un utilisateur peut donc choisir de n'afficher aucune publicité sur les sites qu'il consultera régulièrement.

Plus récemment, les équipes d'AdBlock ont modifié leur angle d'attaque et proposent désormais des filtres pour « nettoyer » plusieurs éléments présents sur Facebook ou bien encore YouTube. Plus important, la société de Till Faida et Wladimir Palant (Eyeo) applique certaines règles aux entreprises de taille importante.

Selon le site spécialisé Horizont, elle leur demande désormais de payer pour que leurs sites soient présents par défaut au sein des listes blanches. Google a par exemple signé un tel accord financier avec la société qui développe le bloqueur. Cela permet à la firme américaine de continuer de proposer ses Google Adwords sur le motif que ce type de publicité n'est pas jugée comme étant intrusive.

Ce point précis est contesté devant la justice par les représentants des groupes de médias. D'autres professionnels pourraient se joindre aux plaignants d'ici les prochains jours. En attendant, AdBlock Plus a tenu à préciser qu' « aucune poursuite judiciaire n'a pour le moment été engagée » à son encontre.



Mise à jour le 11/07/2014 à 16h42

AdBlock Plus confirme avoir reçu une poursuite judiciaire en Allemagne mais la société reste sereine quant aux faits qui lui sont reprochés.

Dans une note, elle précise que « si ce qui est allégué dans la presse s'avère vrai, nous nous attendons à en recevoir d'autres. Nous considérons cette situation avec un calme relatif étant donné qu'en 2004 déjà, la Cour Fédérale de Justice, la plus haute juridiction d'Allemagne, a confirmé la légalité générale des bloqueurs de publicité sur internet basé sur un jugement concernant les bloqueurs de publicité de télévision. De plus, l'année dernière, la Cour de Hambourg a validé la spécificité de notre modèle suite à la présentation d'une affaire dirigée contre nous par un important éditeur allemand, qui a été finalement retirée.  »

Publication initiale le 08/07/2014 à 15h51

Les offres d'emploi

Partenaire Clubic.com

Partenaire Clubic.com

BE GEEK ! Avec

flechePublicité